Noël en famille : moins de stress avec les quatre accords « Toltèques »

Photo by Valentin Petkov on Unsplash

Comment se libérer du conditionnement collectif

OHOHOHOHOHOH !!! Noël, chouette les retrouvailles en famille, les cadeaux au pied du sapin.

Noël approche, nous l’avons bien mérité ce Noël en famille. Après cette nouvelle période de confinement où nous n’avons vu que nos amis, collègues et famille via ces outils formidables : ordinateur, tablette, téléphone.

Mais un peu de chaleur humaine ne nous fera pas de mal. Bien sûr en appliquant toujours les gestes barrières, surtout si nous voulons dîner avec nos parents ou grands-parents. Et oui, à l’approche des 70 ans, si vous ne le saviez pas, vous êtes vieux. Je sais, vous êtes au top de votre forme mais, cette fois-ci, il faut être sérieux alors, ce sera pour tout le monde masque et tuba. Voire plexiglass pour grand-maman et bon papa au bout de la table. Vous pourrez toujours ajouter votre superbe bonnet de Père Noël ou porter la magnifique cravate à l’effigie de Rudolphe, reçue au dernier Noël de la part de tante Violette.

Mais Noël, quelles que soient les circonstances, n’est pas toujours synonyme de joie mais plutôt de STRESS.

Photo by Dan LeFebvre on Unsplash

Alors, comment survivre ? Adopter quelques règles simples.

Offrez-vous une pause zen, passez une bonne nuit ou prenez un bon thé avec votre meilleure amie avant les festivités. Pour décompresser après tous ces préparatifs, la course aux cadeaux entre deux « conf tel ». Libérez vos émotions avant d’y aller, cela vous évitera le fou rire que personne ne comprendra entre le fromage et la bûche ou les larmes à l’ouverture des cadeaux. Assumez ce que vous êtes devenu(e), ce que vous êtes dans votre quotidien, vos choix, vos décisions, vous pouvez écouter les remarques mais, rester zen.

Faites en sorte que votre parole soit impeccable.

Définissez avant, quel Noël vous souhaitez passer ?

Qu’est-ce qui vous sera encore insupportable cette année ? Est-ce la petite remarque insidieuse de votre belle-sœur sur votre dernier-né, ou la petite phrase de votre mère, ou encore le fait d’endosser le costume d’ainée ?

Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle
Ne faites pas de suppositions

Ou bien est-ce « la tournée des grands ducs » pour vous partager entre vos parents et vos beaux-parents sans oublier votre grande tante.
Cela vous fait tourner la tête et vous pensez à la grimace que vous allez faire le 2 Janvier sur la balance!

Définissez les règles cette année.

Soyez positif(ve) : la famille, les traditions font partie de vos valeurs; simplement, vous ne mettez pas forcement le curseur au même niveau.

Faites toujours de votre mieux

En adoptant ces 4 principes vous êtes sur la voie de la liberté personnelle, alors lisez « les quatre accords toltèques » de Don Miguel Ruiz.

Dans ce livre, vous découvrirez les enseignements des chamans mexicains ; ce livre vous livrera le secret des croyances limitantes, qui nous apportent souffrance et tristesse.

Alors retrouvez la joie

Bonne lecture et passez d’excellentes fêtes de fin d’année!

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.